Chez Tebinfea

mardi 21 mai 2019

Joli.


Un oiseau réapparaît après s'être éteint il y a 136 000 ans.


 Un oiseau réapparaît après s'être éteint il y a 136 000 ans.

Vivant aux Seychelles, le râle du cuvier est un oiseau de la taille d'un poulet qui a connu une évolution inédite.Voici pourquoi:

Cet oiseau a existé deux fois, à des milliers d'années d'intervalle. Dans les Seychelles, des descendants du râle du cuvier vivaient sur l'atoll d'Aldabra avant que celui-ci ne soit submergé par les eaux il y a 136 000 ans. Incapable de voler, les oiseaux ont été rayés de la carte en même temps que leur habitat.
Mais des milliers d'années plus tard, cet atoll a refait surface permettant aux râles du cuvier de coloniser à nouveau depuis Madagascar. Fait étonnant : en l'absence de prédateurs, les oiseaux ont perdu une nouvelle fois leur faculté à voler. Par cette caractéristique, ils sont considérés comme une sous-espèce du râle du cuvier appelée Dryolimnas aldabranus. Ces spécimens ont donc eu le droit à une deuxième vie au cours de l'histoire.
Ce phénomène, nommé évolution itérative, est extrêmement rare. C'est la première fois que ce processus est mis en évidence chez les oiseaux.

lundi 20 mai 2019

Les fichiers secrets de Monsanto.


Après le fichage illégal de journalistes, chercheurs ou politiques, voilà l’astroturfing, ou comment des agences de communication travaillant pour Monsanto ont créé un "faux mouvement spontané" de défense du glyphosate.

Nouvelles révélations sur les documents secrets de Monsanto. Après le fichage illégal  de journalistes, de chercheurs, de politiques, l'équipe d'"Envoyé spécial" a découvert une autre stratégie : l’astroturfing.
Les agriculteurs ciblés

Des agences de communication travaillant pour Monsanto ont créé un "faux mouvement spontané" de défense du glyphosate. Des hôtesses ont ainsi recruté des agriculteurs sans jamais leur dire qu’elles travaillaient pour la firme. L’objectif était de créer un groupe d’influence venant du terrain, en dissimulant cette stratégie aux premiers concernés : les agriculteurs.

Une enquête de Laura Aguirre de Carcer, Tristan Waleckx et les équipes d’"Envoyé spécial" diffusée le 16 mai 2019.

mardi 14 mai 2019


Un institut de botanique russe a réussi à réintroduire plusieurs légumes disparus depuis des décennies en France. Les découvertes de semences anciennes à Saint-Pétersbourg, en Russie, ont permis de les remettre au goût du jour. L’Institut Vavilov de Saint-Pétersbourg va ouvrir près de Lyon une nouvelle station de conservation de semences. Nous allons pouvoir retrouver des semences qui étaient disparues depuis des dizaines d’années. Vavilov conserve, mais reproduit également plus de 350 000 variétés de graines, avant de les redistribuer gratuitement. À travers ses jardins connectés, la diffusion de cette incroyable banque de semences russe est de plus en plus efficace. Des stations sont régulièrement inaugurées pour permettre les cultures. La station qui sera mise en place se placera sur environ quatre hectares pour cultiver un maïs de Bresse et un Un budget de 400 000 euros est prévu pour faire fonctionner la nouvelle station près de Lyon. À terme, 15 nouveaux jardins comme celui-ci sont prévus en France, et encore plus dans le monde.

mercredi 8 mai 2019

Cadeau pour le président.


A l'occasion de la remise du muguet, a reçu une pastèque sculptée à son effigie de la part d'un des professionnels des métiers de bouche conviés à l' mercredi.


Louis Pasteur.



L'histoire de Dole (Jura) a été tourmentée, successivement terre espagnole puis allemande jusqu'au XVIIe siècle. Ce n'est qu'en 1678 que ses habitants deviennent français. Grâce à sa position géographique, la ville est désignée au XIVe siècle capitale de la Franche-Comté.
L'inventeur de la pasteurisation
Louis Pasteur est né à Dole en 1822. Des décennies plus tard, l'inventeur du vaccin contre la rage viendra inaugurer sa maison d'une plaque commémorative et déclarera : "Ô mon père et ma mère, ô mes chers disparus, vous qui avez si modestement vécu dans cette petite maison, c’est à vous que je dois tout..." Cette bâtisse est devenue un musée où l'on découvre l'environnement familial de ce génie français. Parmi les vestiges, des seringues contre la rage et la thèse de doctorat de Louis Pasteur. Souvent associé à ses recherches sur la rage, le savant a pourtant inventé une méthode de conservation des aliments révolutionnaire : la pasteurisation.

mardi 7 mai 2019


Affronter un lion au tir à la corde : le jeu controversé d'un zoo anglais.


Les défenseurs de la cause animale dénoncent un "jeu cruel". Les visiteurs du zoo de Dartmoor, dans le sud-ouest du Royaume-Uni, ont la possibilité de prendre part à un défi d'un genre très particulier : affronter un lion ou un tigre au tir à la corde. Le principe ? Envoyer dans l'enclos des félins un morceau de viande attaché à une chaîne. Les visiteurs, moyennant 15 livres (17 euros) par personne, doivent ensuite tirer sur cette dernière pour arracher de la gueule de la bête le quartier de viande.

mercredi 1 mai 2019

le muguet du 1er mai 2019.


1er mai 2019.



Sauvetage assez peu commun ce lundi matin pour les pompiers de Calais  ! Vers 8 heures du matin, ils ont été appelés pour sortir un chevreuil du canal longeant les quais Lucien Lheureux et Gustave Lamarle. Ils ont pu compter sur la dextérité des salariés de la Majest’In qui ont donné un coup de main pour que l’animal puisse remonter sur le bord. La jeune bête qui aurait pu se noyer, avait été repérée un peu plus tôt dans les rues de Calais et la semaine dernière à la plage.
Visiblement perdu, le jeune chevreuil s’est légèrement débattu avant d’être pris en charge par deux pompiers puis par la Ligue protectrice pour les animaux (LPA) qui a pris le relais.