Chez Tebinfea

jeudi 18 juillet 2019

Joili non ?


Le tunnel sous la manche a ses jumelles.


                                            Le tunnel sous la manche a ses jumelles.


Avec cette paire de jumelles, Eurotunnel s’offre une œuvre de street-art signé Yz sur 850 mètres carrés.
Eurotunnel a dévoilé hier une œuvre monumentale sur l'entrée du Tunnel sous la Manche. Réalisée par une artiste de street-art très connue, elle fait sensation jusqu’à Folkestone...

  
Impressionnant ! Un regard fait sensation à l’entrée du tunnel sous la Manche, un regard caché derrière une paire de jumelles. Sur 50 mètres de large et 17 mètres de haut, une petite fille regarde désormais de l’autre côté de la Manche. Impressionnant ! « Ce geste, c’est celui que je faisais avec ma fille quand j’habitais Folkestone » , lâche l’artiste franco-britannique Yz qui a réalisé cette œuvre avec beaucoup de poésie. Ce geste c’est celui que font, parfois inconsciemment avec ou sans paire de jumelles, les Anglais et les Calaisiens qui se regardent de part et d’autre. Des jumelles pour un jumelage, celui de deux terres qui ont des liens culturels, historiques, commerciaux... indéfectibles, lesquels résisteront bien au-delà du Brexit...


« Mon œuvre n’est pas une œuvre politique. Elle donne à voir au-delà. » Et l’artiste de citer Jean Monnet, père fondateur de la Communauté européenne, pour qui « nous ne coalisons pas des États, nous unissons des hommes. »

Une autre fresque réalisée par des élèves de sangatte...

Des hommes, Yseult Digan en a unis pour contextualiser cette œuvre de street-art de 850 mètres carrés unique au monde, des hommes ou plutôt des enfants, 50 de deux écoles, l’une à Sangatte, l’autre à Folkestone. « On a travaillé avec eux sur des ateliers d’écriture, sur la calligraphie avant qu’ils se rencontrent sur le site pour échanger au-delà de la barrière de la langue... » C’était le 24 mai dernier. Il en est ressorti une fresque visible sur site, sur un pan de mur situé derrière l’entrée du tunnel.


Le regard se prolonge jusqu’à Folkestone.

Des mots et des slogans écrits en français en côtoient d’autres, en anglais, Molière côtoie Shakespeare comme pour signifier que la frontière n’est qu’une illusion...
D’ailleurs, l’œuvre se prolonge sur la plage de Folkestone, où les yeux de l’enfant à la paire de jumelles ont été peints à Sunny Beach..., une plage fréquentée par de nombreuses familles.

Yz ne voulait pas « d’une œuvre qui ne soit que belle. Je ne suis pas venue pour décorer le tunnel » , lâche-t-elle. Et c’est probablement ce qui fait tout le charme de cette réalisation qui s’apprécie tellement plus à travers que ce qu’elle donne à voir. Le regard de Calais envers sa sœur jumelle et vice-versa. Impressionnant !

mercredi 17 juillet 2019

Miniatur Wunderland *** official video 2012.


Une ville, au plutôt un monde miniature. 300.000 lampes, 215.000 arbres, 3.000 bâtiments, 200.000 figurines humaines. Des paysages familiers:
l'Afrique, Las Vegas, Cap Canaveral, le Grand Canyon, la Suisse, les fjords, les montagnes, etc.
Et des détails à couper le souffle, comme les marées qui font monter et descendre l'eau de la mer Baltique toutes les 30 minutes.
Il aura fallu 500.000 heures de travail pour parvenir à ce résultat et ses créateurs n'ont réalisé que la moitié de leur projet, qui devrait être terminé d'ici 2020.

lundi 15 juillet 2019

Un an en orbite autour de la Terre résumé en 16 minutes.


Un an en orbite autour de la Terre résumé en 16 minutes : une vidéo extraordinaire.
Elle révèle autant la beauté que la fragilité de notre planète.

samedi 13 juillet 2019

Migrants : les techniques des passeurs mises au jour.


Migrants : les techniques des passeurs mises au jour.
L'agence Frontex vient de dévoiler une vidéo sur laquelle on voit des passeurs, à bord d'un chalutier, transférer des migrants sur une petite embarcation.
Un bateau de pêche au milieu de la Méditerranée qui tracte un canot vide. La scène est suffisamment rare pour attirer l'attention des pilotes d'un avion des garde-côtes européens. Pendant des heures, Frontex filme la flottille depuis le ciel. Soudain, à 100 kilomètres Lampedusa, le chalutier s'immobilise. Son équipage fait alors descendre sur la petite embarcation des dizaines de migrants. L'opération terminée, le plus gros navire part vers les côtes libyennes, le canot, lui, s'apprête à gagner l'Italie.


jeudi 11 juillet 2019

Le saviez-vous ? Il existe une race de chien qui n’aboie pas.


Le basenji est un chien élégant au tempérament doux et affectueux. Il possède de nombreuses qualités qui sauront séduire toutes les personnes qui souhaitent adopter un chien. De plus, le basenji est connu pour être la seule race de chien à ne pas aboyer…
Le basenji est une race de chien très ancienne originaire d’Afrique. Il est apparu à l’époque de l’Egypte antique, il y a plus de 5 000 ans. A cette période, il servait de guide pour les tribus africaines lors des excursions en forêt car il possède un flair, une ouïe et une vue très développés.
C’est un chien indépendant, ce n’est donc pas chose aisée de l’éduquer. Mais c’est un chien très intelligent, affectueux et vif. Il aime se dépenser physiquement. De plus, il est très propre, perd peu de poils, ne dégage pas d’odeur et il fait sa toilette tous les jours, de la même manière qu’un chat.
Le basenji n’est pas un chien qui se laisse facilement approcher par les étrangers, mais il reste très attentionné envers son maître et les enfants. D’ailleurs, il ne supporte pas la solitude, c’est pourquoi il faut rester très disponible pour lui.
La particularité la plus étonnante chez ce chien est qu’il n’aboie jamais ! Ce qui ne fait pas de lui un chien muet pour autant car il s’exprime en émettant une sorte de hululement ou un son qui fait penser à des vocalises. Il peut aussi grogner lorsque sa famille ou lui est menacé.
Bref, le basenji est un chien parfait quoi…