Chez Tebinfea

vendredi 23 février 2018

Sauvetage d'Elisabeth Revol au sommet du Nanga Parbat.


C’est l’histoire d’un incroyable sauvetage. Tout commence il y a deux semaines par un exploit retentissant. Elisabeth Revol, Drômoise de 37 ans, devient la première femme à gravir "la montagne tueuse", le Nanga Parbat, 8 126 mètres, neuvième plus haut sommet du monde.

Mais l’euphorie est de courte durée… La descente se transforme en enfer de froid et de glace. Son compagnon de cordée, l’expérimenté Tomasz Mackiewicz, 43 ans, est à bout de forces. "Tomek" perd la vue et respire de plus en plus mal. Coincés à plus de 7 000 mètres d’altitude, Elisabeth et Tomek lancent un SOS    
                                               
Une course conre la montre.

La suite, c’est une course contre la montre. Deux alpinistes polonais, parmi les meilleurs du monde, se déroutent de leur ascension du K2 pour leur porter secours. Ils partent à l’assaut du Nanga Parbat, de nuit, sans oxygène. En un temps record, ils retrouvent Elisabeth, exténuée, blessée aux pieds et aux mains. Mais Tomek, qui ne pouvait plus bouger, lui, est resté là-haut… Pour la première fois avec les images inédites de cette ascension, Elisabeth Revol et ceux qui l’ont secourue racontent, pour "Envoyé spécial", ce sauvetage dramatique.

Aucun commentaire: