Chez Tebinfea

lundi 3 juillet 2017

Amas de bouteilles plastiques flottant sur le fleuve Congo.


Depuis plusieurs mois, la principale artère fluviale de Kinshasa est recouverte d’une épaisse couche de déchets, constituée pour l’essentiel de bouteilles en plastique.Ces détritus, dispersés partout dans la capitale de la RD Congo faute de politique de gestion des déchets efficace, arrivent là à cause des fortes pluies.
Les quelques 10 millions d’habitants de Kinshasa produisent chaque jour 7 000 tonnes de déchets, soit près de 260 kilos par habitant chaque année. Depuis le mois d'août 2015, le programme de gestions des ordures mis sur pieds par l’Union européenne a été remis aux autorités locales, qui n’ont pas pu fournir une prestation aussi efficace. Depuis, les déchets s’accumulent dans les rues et les risques sanitaires inquiètent fortement les médecins.

Aucun commentaire: