Chez Tebinfea

jeudi 31 octobre 2013



Devant sa maison, il a positionné ce qui ressemble à deux cadavres, l'un décapité par la porte du garage, l'autre écrasé sous le pneu de son SUV. Une voisine a même appelé les secours. Mais ces derniers, après avoir contacté le propriétaire de la maison, lui ont dit qu'il n'avait «pas enfreint la loi». Il a depuis ajouté un troisième corps à sa composition.


Aucun commentaire: